#toggle-navigation { display: none; }

Au milieu des bureaux empilés | Anouk Verviers | en galerie

Depuis la mi-octobre, Anouk Verviers est en résidence de création pour discuter avec des étudiants d’écoles secondaires et post-secondaires du territoire de Lévis dans la poursuite de son projet Au milieu des bureaux empilés. Après avoir infiltré différentes écoles de Montréal, de la Gaspésie et de la Suisse, l’artiste réunit des groupes à Lévis en proposant aux écoles d’animer un atelier de thé. La classe est détournée de sa fonction première, alors que les meubles sont empilés tout autour d’un espace intellectuel sécuritaire dans lequel les élèves se réapproprient le pouvoir de la parole. Installés au sol – au milieu des bureaux empilés – les jeunes s’inspirent d’extraits audio issus d’autres écoles et développent leur propre critique du système scolaire à l’intérieur même de l’institution responsable de son application. Anouk Verviers traduit ensuite les interactions dans « un corpus combinant extraits de conversations, traces du processus, vidéo et dessins, [qui] élabore un postulat politique sur notre rapport à l’éducation. »
En savoir plus

indexE | Sarah Chouinard-Poirier | en Vitrine

Cent collaboratrices ont proposé cent livres à la demande de Sarah Chouinard-Poirier pour constituer le répertoire du projet indexE. Une installation dans la Vitrine présente cette bibliothèque singulière qui revendique le désoubli des ouvrages écrits par des femmes, ou des personnes s’identifiant comme femmes. L’installation est également le lieu de performances radiophoniques en direct; des évènements de lectures offerts par Sarah Chouinard-Poirier et des collaboratrices du projet. « Au fil des lectures apparaissent des territoires de filiation dessinant des réseaux de luttes, d’idées et de solidarité qui confrontent et transcendent les générations, érigeant un rempart contre l’oubli réservé aux œuvres des femmes, personnes trans et queer par ceux qui écrivent l’histoire. » Le public est invité à assister aux performances depuis le trottoir de la rue Saint-Laurent ou en diffusion directe sur le web.
En savoir plus

Patricia Nadeau à la direction générale intérimaire

Regart souhaite la bienvenue à Patricia Nadeau au poste de directrice générale par intérim. Récemment retraitée du Conseil des arts et des lettres du Québec, où elle a agi en tant que chargée de programmes pendant plus de 20 ans, Madame Nadeau est reconnue pour son dynamisme et sa détermination. C’est avec une grande joie et une confiance solide que Regart confie la direction générale à Madame Nadeau qui saura mener à bien les projets stratégiques du centre pour la prochaine année et demi.

Atelier d’artiste à louer en partage

Un atelier d’artiste en partage est disponible à Regart.
En savoir plus