Entre autre traditionnelle, publique, sonore, architecturale, installation, collectionnée, In Situ, archive, performée : la sculpture est protéiforme. Mais, aujourd’hui, qu’en est-il de la sculpture?

Pour la programmation 2015-2016, afin d’approfondir notre mandat d’hybridation, c’est dans l’expression de ces diversités sculpturales et par cette question ouverte sur son état actuel que Regart a invité les artistes et les commissaires, toutes disciplines confondues, à soumettre un projet.