• © Regart, centre d’artistes en art actuel
    Isabelle Demers, 2011

  • © Regart, centre d’artistes en art actuel
    Isabelle Demers, 2011

  • © Regart, centre d’artistes en art actuel
    Isabelle Demers, 2011

  • © Regart, centre d’artistes en art actuel
    Isabelle Demers, 2011

  • © Regart, centre d’artistes en art actuel
    Isabelle Demers, 2011

« Que ce soit par le dessin, la peinture ou l’installation, je cherche à créer des trames narratives, tout en maintenant éternellement en suspens l’avènement d’une situation finale. »

- Isabelle Demers

Intitulée Léopard, la nouvelle installation d’Isabelle Demers est une ébauche de microcosmes fantasmagoriques, une exploration de l’imaginaire via la matière. En se frayant un passage parmi les sculptures animales recouvertes de cire et les pierres fumantes, le visiteur expérimentera ici l’univers mystérieux d’Isabelle Demers.

Titre évocateur de l’installation et sculpture phare de l’exposition, le léopard dressé sur son socle nous fait face dès l’entrée. Composée de papier mâché, la sculpture animale semble fossilisée sous l’épaisse couche de cire qui la recouvre. Elle est accompagnée par d’autres animaux qui, dispersés dans l’espace, deviennent les cerbères, les points de départ de la narration esquissée par l’artiste. Plus loin, disposé dans un cratère en papier, un petit lac aux eaux troubles incube la formation de cristaux.

À la manière de l’artiste Michel Blazy, qui crée des bestiaires en substance périssable, Isabelle Demers accorde une place primordiale à la matière et à son évolution. Dans Léopard, c’est le travail minutieux effectué sur les matériaux (papier mâché, encaustique, cristaux en formation) qui forme le fil rouge de la délicate narration qui se trame dans la galerie. Parsemés d’éléments énigmatiques, les microcosmes créés par l’artiste appellent le visiteur à une déambulation physique et mentale. Lorsque l’on connaît le travail développé par Isabelle Demers en dessin et en pyrogravure, on peut voir dans cette installation une sorte d’exploration et de mise en volume de son univers graphique. L’artiste ne nous donne pas les clés d’une intrigue ou d’une histoire, elle nous livre un contexte propice à la divagation dans lequel la matière engloutie la forme et la métamorphose.

Isabelle Demers
Léopard
Du 3 mars au 3 avril 2011

Isabelle Demers a effectué ses études à l’école des arts visuels de l’Université Laval de Québec, ainsi qu’à l’école régionale des Beaux-arts de Nantes, en France. Son travail est axé autour de la pratique du dessin, de la peinture et de l’installation. En 2010, elle a présenté deux expositions solo à Québec dont « Lourd comme un cheval mort », à La Chambre Blanche, qui lui a valu la bourse Première Ovation (catégorie Première exposition individuelle). Depuis 2006, son travail a été présenté dans plusieurs expositions collectives à Québec et à Montréal, elle a notamment participé à la troisième édition du Symposium Pan Peinture!, à l’été 2010. Isabelle Demers est récipiendaire de plusieurs prix et bourses en particulier du Prix Videre catégorie Relève, Prix d’excellence des arts et de la culture de la ville de Québec. Elle est aussi membre co-fondatrice de la maison d’édition alternative Perruche et Perruque, instaurée en 2008.