Prix Regart
Marie-Ève Fréchette expose Particules élémentaires 
13 au 28 janvier 2018
Vernissage le jeudi 18 janvier 2018 à 17 h

Marie-Ève Fréchette, Sans Titre, matérieux mixtes, 94 x 130 x 53 cm, 2017. Crédit : Nicolas Martel

Marie-Ève Fréchette, Sans Titre, matériaux mixtes, 94 x 130 x 53 cm, 2017.
Crédit : Nicolas Martel

Le mardi 19 décembre 2017 – Regart, centre d’artistes en art actuel est très heureux d’accueillir l’artiste Marie-Ève Fréchette, lauréate du Prix Regart, finissants-es de la maîtrise en arts visuels de l’Université Laval. Remise le 23 mai dernier, lors de la soirée de remise des prix et bourses 2017 de l’École d’art de l’Université Laval, cette bourse accompagnée d’une exposition reconnaît le parcours exceptionnel d’un-une étudiant-e de la maîtrise.

Du 13 au 28 janvier 2018, Marie-Ève Fréchette présente Particules élémentaires, un corpus sculptural issu de sa recherche sur l’objet. L’artiste interroge notre rapport à celui-ci en s’intéressant à ses possibilités de transformation et de signifiance. Dans une volonté d’abstraire l’objet de sa fonction au profit de la forme, elle cherche à en modifier le mode d’existence afin qu’il se révèle autrement. En fragmentant et assemblant des objets faits main et usinés, des artefacts et des matériaux divers, elle construit des objets insolites et dynamiques dans lesquels réside une tension née de l’incongruité des connexions, multipliant ainsi les angles d’approches de l’œuvre. Fréchette s’intéresse à ce potentiel d’interaction entre les éléments isolés qui se contaminent et s’entrechoquent, se fusionnent et s’opposent à la fois.

«La physique des particules explore les briques élémentaires de la matière et leurs interactions, qui déterminent la structure et les propriétés de la matière dans l’univers, dans son extrême diversité. Elle vise à expliquer ce qui tient le monde ensemble dans ses constituants les plus fondamentaux.» Les particules élémentaires représentent la plus petite unité indivisible de matière première. Possédant une nature dichotomique onde/corpuscule qui rend la matière dynamique et instable, elles changent de nature en fonction du contexte. On ne peut en identifier les composants, créer de nouvelles particules ou révéler la nature des interactions agissant entre elles qu’en accélérant les particules et en les faisant entrer en collision. (Source: Centre d’étude et de Recherche Nucléaire)

Visitez l’exposition et rencontrez l’artiste entre 13 h et 16 h du vendredi au dimanche, ainsi que le jeudi 18 janvier à 17 h à l’occasion du vernissage. 

Marie-Ève Fréchette vit et travaille à Québec. Diplômée en céramique à la MMAQ (2012), elle termine sa maîtrise en arts visuels à l’Université Laval. Son travail sculptural interroge notre rapport à l’objet par divers procédés de fabrication, d’accumulation et d’appropriation d’objets hétéroclites. Récipiendaire de deux bourses de Première Ovation, elle voit son travail diffusé lors d’une première exposition individuelle à Espace)(Parenthèses (Objets idiopathiques-2014) et dans plusieurs expositions collectives depuis 2012, dont Peintures fraîches et nouvelles constructions à Art Mûr (2017). Elle participe à la 4e édition de la Foire en art actuel de Québec (2016) ainsi qu’à la Manif d’Art 8 (2017).

-

Vitrine des membres
Fanny Mesnard présente Le cabinet
Du 19 décembre 2017 au 28 janvier 2018
Vernissage le jeudi 18 janvier 2018 à 17 h

Fanny Mesnard, Bang Bang !, 40 x 40 cm, encre et acrylique sur papier vélin, 2017. Crédit photo : Étienne Boucher

Fanny Mesnard, Bang Bang !, 40 x 40 cm, encre et acrylique sur papier vélin, 2017.
Crédit photo : Étienne Boucher

À l’invitation de Marie-Ève Fréchette, Fanny Mesnard présente Le cabinet. Ce projet d’exposition prend la forme d’un ensemble cérémonieux qui sera déployé dans la Vitrine des membres du centre. 

Inspirée par la représentation du monde naturel et des créatures qui l’habitent, Fanny Mesnard use du dessin, de l’estampe et de la sculpture céramique pour mettre en scène une installation énigmatique et intimiste, à mi-chemin entre le mythique et le mystique. Dans cet univers qui sert à la fois de théâtre et de laboratoire aux mutations de personnages anthropomorphiques, un dialogue textural s’établit entre minéraux, végétaux, et animaux.

Artiste multidisciplinaire qui réfléchit à partir du dessin, Fanny Mesnard est activement impliquée dans la communauté culturelle de Québec. Elle a exposé son travail de nombreuses fois au Québec, en France, au Luxembourg et en Italie. Elle a participé à plusieurs manifestations d’envergure internationale comme le Symposium d’art contemporain de Baie-Saint-Paul (2008). Récemment, on a pu voir son travail à la galerie Art Mûr (2014), au Centre d’art Jacques et Michel Auger (Victoriaville, 2016), à Espace)(Parenthèses (Québec, 2016), au Centre Culturel Franco-Manitobain de Saint-Boniface (Manitoba, 2017) et à la galerie de la bibliothèque Gabrielle-Roy (Québec, 2017).

Exposition 
Du 13 au 28 janvier 2018
Vernissage le jeudi 18 janvier 2018 à 17 h 
Entrée libre du vendredi au dimanche de 13 h à 16 h

Exposition – Vitrine des membres 
Du 19 décembre 2017 au 31 janvier 2018
Visible en tout temps depuis l’extérieur

Vernissage 
Le jeudi 18 janvier 2018 à 17 h

-30-

 
 
Source : Anne D’Amours Mc Donald
Responsable des communications
et de la coordination
communications@centreregart.org
418-837-4099
 
Regart, centre d’artistes en art actuel
5956, rue St-Laurent, Lévis, G6V 3P4
www.centreregart.org

 

Programmation annuelle complète 

 
 
 
 
Menu Title
×