En collaboration avec le 10e anniversaire de la Revengeance des duchesses, Regart présente une installation de la reine de Lévis, Andréanne « Virgule » Béland, dans la Vitrine du 21 décembre 2019 au 20 janvier 2020. La Revengeance des duchesses est un évènement qui se tient chaque année en marge du Carnaval de Québec. Et pour l’édition 2019, toutes les duchesses se partagent la couronne de la reine qui séjourne, tour à tour, dans chaque duché. C’est donc dans le duché de Lévis que la couronne passe les Fêtes.

« Fondée en 2010 par Marjorie Champagne et François Mercier, la Revengeance des duchesses est une réponse féministe au concept des duchesses du Carnaval. Elle réunit chaque année une nouvelle cohorte de duchesses qui ont pour mission d’alimenter un blogue collectif où elles mettent en valeur, de façon créative et artistique, leur duché (c’est-à-dire leur quartier). La Revengeance, c’est une tribune où des femmes ont carte blanche pour prendre la parole dans l’espace public. La Revengeance des duchesses propose de mettre le contenu devant le contenant. Les duchesses ne sont pas en représentation, elles sont le projet. Elles sont l’évènement. La fête.  » Extrait du blogue de La Revengeance des duchesses.

Dans le Vitrine de Regart, la couronne de la reine est exposée dans une ambiance des Fêtes. Un poème/discours/déclaration d’amour, composé par la reine de Lévis, Andréanne « Virgule » Béland est donné à lire aux passants de la rue Saint-Laurent. Des photographies de l’évènement vous feront revivre la frénésie de la Revengeance. Et des aquarelles, réalisées par la reine elle-même, vous feront découvrir ou re-découvrir les plus beaux bâtiments du plus grand duché de toute la Revengeance.

Faire la Revengeance pour chanter la pomme à son bout de terre
Être « propriétaire » pendant deux semaines
Se réapproprier l’espace, le verbe et le devant de la scène
Dire je t’aime à son milieu, à ses consœurs duchesses,
À celles qui nous ont précédées
 
Puis se surprendre à se dire « je m’aime »
Des mots impossibles avant, des mots de vie
En finir avec la survie
Dire je m’aime comme à sa meilleure amie
Se pardonner ses fautes et ses défauts
Sortir du moule, reprendre forme, ma forme
Se réapproprier l’espace au dehors de soi
Et l’espace en-dedans
Se trouver encore tout croche mais se regarder comme on regarde de l’art
Faire de ma Revengeance une œuvre incandescente
Avec un diadème-phare au front pour ouvrir la voie
Faire de ma Revengeance un acte d’affirmation de soi
 
Je suis Reine de mes imperfections
Reine du psoriasis et du ventre pas plat
Reine de l’émotion crue, des larmes et du motton
Reine mal engueulée, imponctuelle et têtue
Reine de mes forces comme de mes faiblesses
Reine amoureuse, dévouée, joueuse et créative
Reine vraie
Rafistolée et sexy
Je suis Reine de Lévis
 

Andréanne Béland est une femme de théâtre, elle est profondément engagée dans la communauté lévisienne et connaît le territoire de fond en comble.